You are using an outdated browser. We suggest you update your browser for a better experience. Click here for update.
Close this notification.
Skip to main content Skip to search

Méthodologie et approche

Critères de sélection des indicateurs

Évaluation de la pertinence

  • porte sur les domaines clés de l’efficacité ou des résultats du réseau pour :
    • les 4 cancers les plus fréquents : sein, prostate, colorectal, poumon
    • les dimensions de qualité
  • reflète des soins fondés sur les données probantes
  • soutient les priorités d’Action Cancer Ontario, ses programmes, ou ses initiatives d’amélioration de la qualité
  • dispose de comparateurs des provinces et territoires (facultatifs)

Évaluation de la faisabilité

  • Les données sont accessibles et peuvent être obtenues avec un effort raisonnable

Évaluation de la rapidité de présentation

  • Les données relatives aux indicateurs de processus ont moins de trois ans et celles relatives aux indicateurs de résultats ont moins de 5 ans

Évaluation de la crédibilité

  • Les données sont valides, fiables, peuvent être généralisées, etc.

Classement par ordre de priorité

  • Disposer d’un comparateur de provinces et de territoires
  • Rendre compte des résultats par rapport à un domaine de qualité
  • Être distinct et fournir un équilibre d’indicateurs dans tout le continuum des soins de cancérologie
  • Ne pas présenter plus de 2 indicateurs par siège de la maladie

Approche relative au classement des indicateurs

La signification statistique et les interprétations cliniques des résultats du rendement éclairent la classification des indicateurs.

Indicateurs avec cibles provinciales

  • Si l’indicateur atteint ou dépasse une cible provinciale, il est placé dans la catégorie Point fort.
  • Si l’indicateur n’atteint pas une cible provinciale, mais obtient de meilleurs résultats (sur le plan statistique, clinique ou les deux) qu’auparavant, ou par rapport aux autres provinces et territoires, il est placé dans la catégorie Point fort.
  • Si l’indicateur n’atteint pas une cible provinciale, mais obtient des résultats semblables, voire pires qu’auparavant, il est placé dans la catégorie Possibilité d’amélioration

Indicateurs sans cibles provinciales

  • Si l’indicateur obtient de meilleurs résultats (sur le plan statistique, clinique ou les deux) qu’auparavant, ou par rapport aux autres provinces et territoires, il est placé dans la catégorie Point fort.
  • Si l’indicateur obtient des résultats semblables, voire pires qu’auparavant, il est placé dans la catégorie Possibilité d’amélioration.