You are using an outdated browser. We suggest you update your browser for a better experience. Click here for update.
Close this notification.
Skip to main content Skip to search

Indicateurs en cours d’élaboration

Les indicateurs suivants sont importants pour présenter un tableau précis et complet du rendement de notre réseau de cancérologie tout au long du parcours de soins. Ces indicateurs, dont l’élaboration est prévue ou en cours, seront intégrés aux futures éditions du rapport Indice de qualité du réseau de cancérologie

Diagnostic

  • Patients atteints d’un cancer du sein invasif déjà soumis à une biopsie 
  • Patients présentant un faible risque de développer un cancer de la prostate déjà soumis à une scintigraphie osseuse 
  • Proportion de patients atteints d’un cancer du poumon confirmé par biopsie/cytologie/pathologie  
  • Temps de traitement en laboratoire (hématologie maligne) 
  • Tomographies par ordinateur de la poitrine et de l’abdomen inappropriées (hématologie maligne) 

Traitement

  • Temps d’attente entre le diagnostic et l’administration du premier traitement (cancer du sein, du poumon, de la prostate ou colorectal) 
  • Taux de reconstruction mammaire immédiateAssociation de chimiothérapie adjuvante pour les femmes de moins de 70 ans atteintes d’un cancer du sein de stade IA (T1c) ou d’un cancer du sein ER/PR négatif de stade IB-III  
  • Patients ayant subi une mastectomie totale (avec 4 ganglions envahis ou plus) et reçu une radiothérapie 
  • Patients atteints d’un cancer du côlon de stade 3 ayant reçu une chimiothérapie recommandée par les lignes directrices à la suite d’une chirurgie 
  • Proportion de patients atteints d’un cancer du rectum ayant reçu une radiothérapie à la suite d’une chirurgie 
  • Proportion de patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules de stade 2 réséqué ayant reçu une chimiothérapie à la suite d’une chirurgie 
  • Surveillance active des patients présentant un faible risque de développer un cancer de la prostate  
  • Patients présentant un risque élevé de développer un cancer de la prostate ayant reçu une hormonothérapie androgénosuppressive adjuvante en complément d’une radiothérapie  
  • Pourcentage de survivants ayant fait la transition vers un autre milieu après un traitement (hématologie maligne) 
  • Taux de revaccination après une greffe de cellules souches (hématologie maligne) 

Fin de vie

  • Visites au service d’urgence au cours des 30 derniers jours de vie (cancer du sein, du poumon, de la prostate ou colorectal) 
  • Administration d’une chimiothérapie au cours des 30 derniers jours de vie (cancer du sein, du poumon, de la prostate ou colorectal) 
  • Visites à domicile d’un médecin ou soins palliatifs à domicile au cours des 90 derniers jours de vie (cancer du sein, du poumon, de la prostate ou colorectal)